Comment choisir son masque à souder professionnel ?

masque à souder

Le casque à souder fait très certainement partie de l’équipement de soudage le plus important. Choisir le bon casque permet non seulement de garantir votre sécurité et votre confort durant la soudure, mais aussi d’améliorer la productivité et la qualité de votre travail. Son choix ne doit par conséquent pas se faire sur un coup de tête. Voici quelques éléments à prendre en compte lors du choix de votre accessoire.

Bien choisir la lentille de son masque à souder professionnel

Un casque à souder standard (casque passif) est doté d’une lentille de visualisation avec un filtre statique ultraviolet (UV) et infrarouge (IR). Ce filtre offre le même niveau de protection, quel que soit le nombre d’ampères de lumière émis par la soudure.

Lorsqu’un soudeur est prêt à travailler, il devra abaisser ce type de casque d’un simple signe de tête ou d’un coup de cou pour le faire basculer tout en maintenant la torche en position. Lorsque le travail est terminé, il doit soulever le casque pour voir.

Si les casques standard à lentilles fixes sont souvent moins coûteux, ils présentent toutefois certains inconvénients. Pour un soudeur inexpérimenté, il peut être nécessaire de s’entraîner à maintenir le chalumeau stable et au bon endroit après avoir mis la cagoule de soudure en place.

De plus, si vous soudez dans un cadre restreint ou une zone confinée, vous n’avez pas toujours la possibilité de retourner ou de manœuvrer le casque. Le fait de soulever et d’abaisser un casque augmente aussi votre temps de travail, ce qui peut avoir un impact sur la productivité.

Cependant, si la majorité de vos tâches de soudage ne concernent qu’un seul type de matériau à la même épaisseur, et si vous utilisez toujours le même procédé à un ampérage fixe, alors il n’est pas réellement nécessaire d’opter pour autre chose qu’un casque standard de teinte fixe de 10.

Le poids du masque de soudure est-il important ?

Oui bien sûr ! Une cagoule de soudure plus légère diminuera au minimum les tensions dans la nuque et la fatigue en cas d’usage prolongé. Le choix du poids de votre casque dépendra vraiment de la combinaison de tous les autres facteurs et de la durée d’utilisation journalière prévue. Là encore, si le soudage est votre principal travail, optez pour le casque le plus léger que votre budget peut vous permettre.

Tenez aussi compte de vos préférences personnelles

Tous les masques de soudure sont conçus pour protéger les travailleurs contre les différents dangers auxquels ils sont exposés. Savoir si vous utiliserez le casque pour une tâche précise ou pour plusieurs est la première chose à prendre en compte. Il y a aussi le budget, le poids, la lentille de vision et plus encore.

N’oubliez cependant pas de choisir le casque avec lequel vous êtes le plus confortable et que vous pouvez porter pendant une longue période si nécessaire. Prendre le temps de choisir la bonne taille peut s’avérer payant en termes de qualité de soudures et de productivité.


Maison neuve : aménager pour s’y sentir bien
Les locaux sont le cœur d’une structure, il faut donc y penser très sérieusement